Menu

En 2024 :

  • Sortie de l'éthylotest gratuit disponible sur Apple Store lors la semaine nationale de la sécurité routière au travail

En 2023 :

 

En 2022 :

 

En 2021 :

   ANS

ANS

  • Soirée du conducteur Au EL DIVINO à TOULOUSE (31)
  • Ouverture du site WWW.APSDR.FR

  ANS 

  ANS

En 2005 :

En 2004 :

En 2003 :

En 2002 :

En 2001 :

Evaluez votre alcoolémie afin de conduire en toute légalité et sécurité grâce à cet éthylotest numérique GRATUIT pour téléphones et tablettes.

Kavevoubu est un éthylomètre gratuit 2.0 qui vous permet de calculer votre niveau d'alcool dans le sang en fonction du temps pour vous renseigner sur l'heure potentielle de reprise du volant pour le respect du code de la route et de tous les usagers que vous croiserez.

  

 

APSDR a conçu cette application à des fins de prévention et de sensibilisation sur les dangers de l'alcool. Expliquons son utilisation.

 

Mode d'emploi :

Ecran 1 :

1- Informe Kavevoubu si tu as un permis probatoire (jeune permis) ou si tu es déjà titulaire du permis de conduire. On te rappelle que le taux légal maximum pour reprendre ton volant en toute sécurité est de 0,5 grammes par litre de sang si tu as le permis et de 0,2 grammes par litre de sang si tu es jeune permis avec un beau 

Si tu souffles dans un ballon, un éthylomètre ou éthylotest sache que c'est 0.25 ou 0,1 milligrammes par litre d'air expiré.

2- Saisis ensuite ton sexe homme ou femme, si tu ne l'as pas déjà constaté saches que tout est différent...

3- Le poids de la bête entre aussi en compte, n'essaye pas de te maigrir ou d'expulser l'air de tes poumons avant de te peser çà ne sert à rien. Et sois sincère, çà sert dans la vie.

4- Et enfin dis à Kavevoubu si tu es à jeun ou si tu sors d'un bon repas.

5- Appuie sur Qu'avez vous bu ?

 

Ecran 2 :

 

1- Saisis dans la liste déroulante les boissons que tu as consommées. Tu peux ajuster pour chacune d'entre elles le volume et le degrés d'alcool (idéal pour les bières ou vins)

2- N'oublie pas de saisir les heures grâce à l'outil :     

 ou si tu préfères en cliquant sur le clavier en bas à gauche  

3- Ajuste le volume et le degrés d'alcool, la masse d'alcool pur dans le verre se calculera automatiquement.

4- Appuie sur ajouter

Répète cette démarche pour chaque verre consommé.

5- Clique sur simuler la courbe

 

Ecran 3 :

Visualise ta courbe d'alcoolémie en fonction du temps.

Tu as comme information ton alcoolémie maximale, l'heure à laquelle tu seras apte à reprendre le volant, et l'heure à laquelle ton alcoolémie redevient nulle.

La voix douce et gracieuse de Kavevoubu t'indiquera l'heure à laquelle tu seras dans la légalité pour conduire.

Comment çà marche :

I] Le taux d'alcool dans le sang varie en fonction de plusieurs facteurs. Le sexe, le poids et le fait que vous ayez fait un repas ou non.

A jeun, la formule utilisée est nommé de Widmark (1899-1945) (Chimiste et professeur à l'Institut de chimie médicale à l'Université de Lund en Suède et membre de l'Académie suédoise des sciences).

T = m / ( M * S )

m est la masse d’alcool pur absorbée en g

M est la masse de l’individu en kg

S est l'adiposité, c'est le coefficient de diffusion dans le corps. Nous avons retenu pour ce coefficient 0.7 pour un homme et 0.6 pour une femme.

 

Sachez que lorsque vous consommez un verre d'alcool dose bar la masse d'alcool pur absorbée varie très peu en fonction de votre consommation et se situe entre 10 et 13 grammes d'alcool pur dans votre verre. Vous verrez souvent ce raccourci :

Simple moyen mnémotechnique pour se rappeler qu'après deux verres tout s'accélère...

Mais comment calculer m, masse d'alcool pur dans une boisson. Elle est donné par la formule :

m = ((V * A) / 100 ) * D

V est le volume en mL

A est le degrés d’alcool ° ou %

D est la densité de l’alcool = 0.8

Vous êtes à une terrasse de café et commandez un demi de bière légère à 5 ° en 25 cl, calculons la masse d'alcool pur dans votre boisson :

m= 250 x 0.05 x 0.8 = 10 grammes.

C'est le soir avant le repas vous vous servez un apéritif d'alcool fort à 40 ° en 4 cl, calculons la masse d'alcool pur dans votre verre :

m= 40 x 0.4 x 0.8 = 12,8 grammes

Nous avons supposé que pour la consommation à la maison ou lors d'une soirée privée la dose bar ne s'applique pas c'est bien 2 fois voire 3 fois la dose bar que vous vous servez. C'est pourquoi pour les alcools forts et les alcools avec soft vous trouverez une case dose maison que nous avons limité à x2 mais entre amis ou lors de soirée étudiante c'est parfois bien plus.

 

Mode personnalisé :

A vous de saisir la quantité et le volume en indiquant alcool par alcool les ingrédients de vos cocktails. Vous aurez alors automatiquement pour chaque dosage la quantité d'alcool pur de l'ingrédient.

 

 

N'oubliez pas de cliquer sur ajouter pour valider votre saisie.

 

Mais revenons en à nos calculs...

Le pic maximal de l'alcoolémie à jeun est obtenu 30 minutes après absorption du dernier verre et 1 heure après un bon repas.

NOS ABAQUES DU PIC MAXIMALE :     

 

Bière 4° en 33 cl          permis probatoire     permis de conduire     

Whisky 40° 4 cl    permis probatoire     permis de conduire   

   

  

II] Or et c'est là que cela se complique. 

Si nous prenons un verre au cours d'un bon repas (attention pas un snack), le processus d'assimilation n'est plus tout à fait le même. La nourriture dans l'estomac absorbe une certaine quantité d'alcool.

Pour un homme l'alcoolémie est sensiblement inférieur de 2/3 que si il avait été à jeun.

Pour une femme l'alcoolémie est sensiblement inférieur de 4/5 que si elle avait été à jeun.

Cependant pour Kavevoubu, nous avons estimé qu'une personne de poids modéré consomme moins de nourriture qu'une personne à forte corpulence.

Nous avons donc affiné ces coefficients par deux formules :

Pour les hommes :

Taux après un bon repas = Taux à jeun x [1,05-(0,0085*POIDS*2/3) ]

Pour les femmes :

Taux après un bon repas = Taux à jeun x [0,98-(0,0045*POIDS*4/5)]

Selon un calcul de coefficient directeur entre 1 à 4 verres d'une fonction moyenne

L'image valant plus que la démonstration :

Les données pour chacun des verres est le calcul du coefficient en fonction du poids selon les données de l'alcoolémie donnée par la CEREMA (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement ) qui est un établissement public à caractère administratif.

Voici nos abaques après un bon repas :

Le pic maximal de l'alcoolémie au cours d'un repas est obtenu 1 heure après absorption du dernier verre.

Bière 4° en 33 cl          permis probatoire     permis de conduire     

    

Whisky 40° 4 cl    permis probatoire     permis de conduire   

 

III] Enfin pour la décroissance de la courbe.

Pour les hommes nous avons considéré que si il est à jeun, l'alcoolémie décroit de 0,10 g/L par heure et que si il a mangé de 0,15 grammes/L par heure.

Pour les femmes nous avons considéré que si elle est à jeun, l'alcoolémie décroit de 0,085 g/L par heure et que si elle a mangé de 0,10 grammes/L par heure.

Résultat étudié à partir de ce document alcoolémie (securite-routiere.org)

 

IV] Comment obtenir gratuitement KAVEVOUBU :

Si tu es encore là après cette belle lecture et devant un écran d'ordinateur, sors ton téléphone et flash ce QR code :

Sinon rendez-vous avec Kavevoubu sur ce lien https://play.google.com/store/apps/details?id=turvy.com.apsdr

 

Pense à nous laisser un bel avis et une note 5 étoiles (on l'espère). 

  

 
 

 

Soirées conductrices montrant la ligne de bonne conduite aux conducteurs venant en soirées dans les discothèques. Nous avons réalisé à ce jour près d'une vingtaine de soirées dans des discothèques de Normandie des Hauts de France ou d'Occitanie. retrouvez l'étude des résultats des 1634 tests effectués. 

Nous souhaitons remercier les gérant des discothèques EXO7, MUST, TRIPLEX, BAYOU, ASCOT, DIVINO, VANGUARD de nous avoir permis d'organiser de telles soirées au sein de leur établissement et de se mobiliser en faveur de la sécurité routière.

 

 

 

Comment ont été réalisées ces enquêtes?

Les alcootests virent au vert lorsque ils sont positifs c'est à dire au taux légal du 15 septembre 1995 de 0.5 grammes d'alcool pur par litre de sang soit l'équivalent de deux verres d'alcool. Avant de lire ces résultats nous souhaitons vous informer que les personnes qui font parties de ce test ont signé un contrat moral s'engageant à quitter la discothèque en dessous du taux légal, leur est offerte une boisson non alcoolisé par la discothèques. Pour les personnes sortante en respectant la limite des 0,25 g/l d'air expiré l'association leur offre un lot. C'est pourquoi la grande majorité des personnes n'ayant pas bu d'alcool viennent se tester à la sortie alors que certaines personnes quittant la soirées positivement ne souhaite plus souffler dans le ballon en sortant. Ce phénomène s'est passé principalement lors d'une soirée ce qui fausse un peu nos résultats de sortie.  

 

RÉSULTAT GÉNÉRAL :

 

21 % des 1634 test se sont avérés positifs. Seuls les conducteurs ont été testés

 

 

Quelle conclusion en tirer ?
Nos ambitions n'étant pas de jeter la pierre aux discothèques, nous vous prouvons que 1 conducteur sur 5 arrive en discothèques illégalement. Autrement dit, de 22h à 2h si vous croisez 5 voitures à l'entrée d'une discothèque, 1 est conduite par une personne alcoolisé au dessus du taux légal.

En sortie de discothèques 1 voiture sur 4 est conduite par une personne alcoolisée au dessus des normes en vigueur.

 

 

 

PAR GENRE :

 

 

 

Quelle conclusion en tirer ?
Ceux sont les hommes qui sont de loin alcoolisé avec plus de 83% des tests positifs.

Les femmes sont donc plus sérieuses même si nous avons remarqué que les positives à la sortie de la discothèque sont avec l'éthylomètres beaucoup plus alcoolisées en degré d'alcool par litre d'air expiré que les hommes.

 

 

PAR AGE :

 

 

 

 

Quelle conclusion en tirer ?
C'est bien les moins de 25 ans qui arrivent et ressortent des discothèques en plus grand nombre alcoolisé.

Mais en pourcentage ce sont les plus de 25 ans qui arrivent positif largement en entrées et surtout en sortie des discothèques.

 

 

 

 

 

Ce sont deux films que nous avons produits et réalisés à nos débuts que nous diffusons dans les classes de lycées et collèges et dans les entreprises lors de nos interventions.


La route ce n'est pas la mort, c'est pire ! (🎬 F-X. Michenet - 🎥 B. Théry) : 17 minutes 

Film à la mémoire de Maëva, jeune victime de la route et tétraplégique de 3 ans à 6 ans. Des témoignages de victimes d'accidents de la route qui resteront à jamais marquées par le jour où leur vie a tragiquement basculé. Sont recueillis aussi les discussions de pompiers et gendarmes vivant constamment proches des catastrophes routières.

Nous avons projeté ce film au cours de nos trois colloques sécurité routière, et nous l'avons distribué dans les 250  lycées de l'académie Normande avec l'appui de la préfecture de la région et du rectorat Rouennais. Il a également été diffusé sur France 5 dans l'émission "Le magazine de la santé".


Extraits :

Réactions de jeunes :

Dominique 18 ans : "J’ai vu qu’en quelques secondes on pouvait perdre une vie ou être handicapé, il suffit peu de temps pour perdre quelque chose d’important"
Aurélien 20 ans : "On ne se rends pas compte vraiment quand on regarde des reportages à la tv mais là avec des témoignages on voit vraiment ce qu’il se passe"
Amandine 18 ans : "ça fait peur en fait parce qu’on peut avoir un accident à cause des autres, il faut que tout le monde s’y mette"
Caroline 17 ans : "ça fait réagir tout le monde faudrait le passer à tout le monde faudrait le passer partout"
Aurélien 19 ans : "Des images comme çà il devrait le monter directement à la télévision pendant les pub même si ils devraient du sang et des cris ils devraient les montrer quand même.

 

 

 

Rouge et Noir (🎬🎥Bertrand Théry - 📽 François-Xavier Michenet) : 21 minutes

    Tragique comme le sang Rouge sur le bitume Noir, "Rouge et Noir" est plus choquant que notre premier film. C'est un second documentaire qui témoigne que la route et parfois pire que la mort et qui propose une série de témoignages souvent très poignant des victimes, de leurs familles et des services de secours. Avec la vision des tôles et carcasses de véhicules filmés quelques minutes suivant l'accident par B. Théry cela intensifie les dires des médecins et des miraculés de la route. Film incontournable pour des actions de sensibilisation.

Ce film a largement été diffusé, et des copies supplémentaire vont être réalisées par l'association pour une distribution dans des auto-écoles, des entreprises et des facultés et aux IDSR départementaux.


Extraits :

Réactions de jeunes :

"C’est des vraies voitures en fait. Il n’y a pas de trucages c’est vraiment les accidents ils la comme ils sont. Non c’est dur."
"C’est vrai que çà choque on se dit qu’on va peut-être arrêter de faire des conneries et penser un peu plus à ce que l’on fait parce que je vois les gens on est tout e temps à appuyer sur la pédales, je vois à fait réfléchir."
"C’est horrible, carrément horrible en fait le pire moi ce qui m’a choqué le plus c’était que les gens et bien ce n’était pas leur faute en fait, et c’est eux qu’on a vu dans les fauteuils roulants."
"Ça m’a choqué, et prendre le volant en voyant çà On a peur ça fait peur"
"Ça fait 4 ans que j’ai le permis c’est un peu choquant mais ça sert énormément"

Sous-catégories